Etape 12: 08/08/07 au 14/08/07 - Bali Again & Kawah Ijen

Aller en bas

default Etape 12: 08/08/07 au 14/08/07 - Bali Again & Kawah Ijen

Message  chat le Jeu 18 Oct - 17:33

Si vous n'arrivez pas à voir toutes les photos, rechargez la page (Actualiser ou Rafraichir selon explorateur Internet)


BALI AGAIN







Et voilà ! Nous partons de Lombok en avion avec un gosse qui n’a pas arrêté d’hurler pendant tout le voyage, c’est à dire quand même 45 minutes d’horreur avec une mère passive qui ne disait rien. Heureusement que le vol ne durait pas plus longtemps.

De retour dans notre auberge à petit prix, nous allons à la plage de Kuta, et sur le chemin, nous voyons une femme qui transporte des briques sur sa tête, c’est impressionnant de voir leur gestion de l’équilibre avec tant de poids sur la tête…





Et nous voyons deux chiens…comment dire…en mauvaise posture




Ah on fait moins les malins maintenant !!! Ben je sais pas comment ces deux là on réussit à se défaire l’un de l’autre, mais nous, on s’est bien marré !!! Ahhh j’en rigole encore de ces pauv’ clébards qui nous gueulaient dessus quand on rentrait la nuit !!!


Le lendemain matin, nous partons en taxi vers la gare routière de Denpasar pour y prendre un bus qui emmène à Gilimanuk, à l’ouest de Bali. Gilimanuk est un port avec des liaisons maritimes vers Batuwangi, à l’est de Java.

Nous avons donc fait une heure de taxi, 4 heures de bus…








Et oui, c’est fatiguant au bout d’un moment…




Et le réveil est difficile.




Arrivés à Gilimanuk, nous prenons un bateau pendant une demi-heure pour faire la traversée.





Et lorsqu’on arrive de l’autre côté c’est encore un festival de rapaces qui s’agglutinent autour de nous, et nous vendent la visite du Kawah Ijen à des prix exorbitants. Déjà agacés par tout ceux qui ont tenté de nous arnaquer depuis le matin, nous les envoyons chier et avançons vers un hôtel qui pourra peut être nous aider.

Il faut préciser que l’ascension du Kawah Ijen se fait en voiture, 4x4 de préférence car les routes sont extrêmement pentues. Puis ensuite l’ascension se finit à pieds.

Pas mieux ! ils essayent aussi de nous arnaquer ! On n’essaye même pas de négocier et on se barre…

On tente les flics qui nous ramènent quelqu’un qui enfin nous propose un prix correct. On doit l’attendre pour qu’il revienne avec la voiture et qu’il nous emmène dans un hôtel.

Lorsqu’il revient, il veut revoir les compte et tente encore de nous arnaquer. Franchement on en a marre de ces relous d’indonésiens qui veulent tous nous arnaquer !! En tout cas ils sont mal tombés avec nous!!
On se barre encore et avançons vers un hôtel. On leur demande si c’est possible de louer une voiture pour grimper mais ca n’est possible qu’avec un chauffeur-guide.

Ils nous annoncent les prix qui sont encore élevés mais moins chers que les arnaqueurs. Alors nous acceptons et prenons une chambre dans l’hôtel. La voiture, un Land Rover, viendra nous chercher demain matin à 5h.

Le matin nous voyons la voiture….c’est effectivement un Land Rover mais des années 60 genre ça :




Nous voulons poser quelques questions au chauffeur et on se rend compte qu’il ne parle même pas l’anglais, génial !!

Bon on y va et on roule pendant une bonne demi heure et arrivons au pied de la montagne et il reste encore 17 kms. Plus on avance et plus ça grimpe. De temps en temps la boite de vitesse du vieux Land Rover grince, ce qui n’est pas très rassurant.

Nous arrivons en face d’une pente vraiment raide à grimper, et on s’y arrête en plein milieu car il n’arrivait pas à passer sa vitesse. Il recule jusqu’en bas de la pente. Nous pensons qu’il veut prendre de l’élan, mais non !

Il nous fait comprendre que son vieux tas de ferraille est en panne mécanique et qu’il ne reste plus que 3 kilomètres à faire et que c’est faisable à pied…Super !!!

En plus de ça, il veut qu’on lui paye la moitié de ce qui était prévu au début, c’est à dire 225000 Roupies, soit 22€.

Alors là, c’en est trop !! Il nous lâche en pleine montagne et il veut qu’on lui paye la moitié du transport ? il peut rêver !!!

Moi je ne veux rien lui donner mais mapuce veut quand même lui payer l’essence jusque là…Moi je considère que c’est un package et que sa mission est loin d’être remplie !!

Alors, pour le chambrer, je lui file 20000Rp soit moins de 2€ et lui ai fait comprendre que je ne lui donnerais rien de plus.

Il n’était pas content mais ils n’ont qu’à arrêter de vouloir arnaquer les touristes, on n’est pas des vaches à lait !!


Donc nous voilà partis sur les chapeaux de roue, à pieds, sur cette pente super raide, et bien sur au bout de quelques centaines de mètres, nous bien essoufflés et tentons de nous calmer et d’avancer moins vite.

En avançant, nous voyons des chiffres inscrits au sol. Et ces chiffres se répètent à peu près tous les 50 mètres : 8950, 8900, 8850, …. Bref vous l’aurez compris, nous ne sommes pas à 3 kms de la base, mais à 9kms.

Là, on est mal !!!

Et puis il ne passe quasiment personne sur cette route…
On commence vraiment à se demander comment on va faire pour monter, puis pour redescendre.

On voit quelques voitures monter, mais soit ils ne veulent pas nous prendre, soit ils sont complets..

Enfin on voit une voiture qui s’arrête. Ce sont des français ! cool !!! La voiture est pleine mais ils nous disent qu’une autre voiture suit à 10 minutes derrière eux et qu’ils ont de la place…ouf! On a peut être de la chance enfin !!!

La voiture passe et malgré nos gestes de désespoir, elle ne s’arrête pas…..tout de suite …mais quelques mètres plus loin. Ouf enfin sauvés !!!
Ce sont des gens très sympa qui sont en voyage organisé et dont le guide parle parfaitement le français.

Quand on voit le temps de la montée en voiture, nous nous disons que ça n’aurait jamais été possible à pieds.

D’autant qu’une fois arrivé en haut, il faut continuer à pieds pendant 1h30 dans des chemins difficiles.

Mais lorsqu’on arrive en haut, c’est magnifique. Les montagnes qui nous entourent sont un grand spectacle.





Nous croisons les porteurs de soufre qui portent entre 80 et 100kg de soufre sur leurs épaules. Incroyable !! Nous tentons simplement de soulever les paniers, mais nous n’arrivons même pas à les décoller du sol.

Nous leur offrons des bonbons et de l’eau

Arrivés au lac de soufre, le spectacle est saisissant. Nous sommes à 2800 mètres d’altitude et le lac est de couleur bleue turquoise, quand on arrive à le voir à travers les vapeurs de soufre qui forment un brouillard épais, toxique et malodorant.

On suffoque et mettons un paréo autour de la bouche et le nez pour éviter de respirer tout ça…

Quand on pense que les porteurs de soufre respirent ça tous les jours en continu….Il parait que pour la plupart, leur espérance de vie ne dépasse pas 50 ans, on le comprend aisément.

Petit complément d’information : (source : Wikipedia)

Le Kawah Ijen, produit 4 tonnes de soufre chaque jour. C'est le volcan qui a la plus forte concentration d'acide sulfurique et chlorhydrique au monde. Sur les berges du lac acide qui stagne dans son cratère, le soufre s'accumule en abondance. Il est exploité par une poignée de mineurs qui n'hésitent pas à travailler dans des conditions extrêmement dures pour extraire ce précieux métalloïde.

Chaque jour, sans aucune protection contre les gaz très corrosifs, les mineurs montent sur la "colline" de soufre pour briser les nouvelles concrétions produites pendant la nuit. Pour accélérer la formation du soufre, les mineurs canalisent les fumeroles dans de gros tuyaux en fer. Les vapeurs d'acide s'y condensent et le précieux minéral passe de l'état gazeux à l'état liquide, coulant sur le sol en longues trainées rouges avant de cristalliser en virant au jaune citron. C'est ce moment que choisissent les mineurs pour débiter à la barre à mine les plaques de soufre tout juste solidifié.

Les porteurs installent les blocs de soufre dans les paniers en osier fixés aux extrémités d'une palanche. Ils remontent ainsi du cratère des charges dépassant les 80 kg qu'il leur faudra transporter à pied vers l'usine de traitement située à 4 kilomètres.

Si cet épuisant travail les paie considérablement mieux qu'un Indonésien moyen, il ne leur donne guère une espérance de vie de plus de quarante ans.


























































Nous redescendons avec notre "famille d’accueil française" qui nous dépose en bas de la montagne en voiture. Par contre leur hôtel est dans la montagne en face, et nous dans le centre. Nous devons alors nous débrouiller par nous même.

Sur le chemin nous croisons un serpent vert, ca fait bizarre !!

Nous rentrons en bémo, après plusieurs tentatives d’arnaques évitées….

Le spectacle était magnifique, mais nous avons vraiment envie de rentrer sur Bali au plus vite, alors nous récupérons nos sac rapidement et filons vers le port et courrons pour ne pas louper le bateau qui est sur le point de partir….ouf !! Nous sommes sur le bateau !!!

Le lendemain nous retrouvons David et Piètre, un animateur de Fun Radio qui fait partie de l’équipe de Cauet. Nous sommes partis pour faire la fête toute la nuit et profiter à fond de nos derniers jours sur Bali.





Un vieux chinois bourré en boite, c’est vraiment comique


































Notre séjour sur Bali touche à sa fin et nous profitions de la plage une dernière fois avant de devoir prendre le chemin du retour.

Direction l’aéroport de Bali, que nous commençons à connaitre pour y avoir mis les pieds 6 fois pendant le séjour. Nous partons vers Jakarta, peu enthousiastes, mais tout à une fin.

Pendant le vol, ils servent des pâtes lyophilisées à la personne derrière nous et ça pue vraiment, c’est horrible…





@+




Selamat datang

(Les chats qui se font avoir dans les moyens de transport...)



Kucing kucing




.________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
avatar
chat
Admin

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 36
Localisation : Bucarest
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lesroumains.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum