Etape 9: 31/07/07 au 02/08/07 - Tana Toraja 1/2

Aller en bas

default Etape 9: 31/07/07 au 02/08/07 - Tana Toraja 1/2

Message  chat le Lun 15 Oct - 18:01

Si vous n'arrivez pas à voir toutes les photos, rechargez la page (Actualiser ou Rafraichir selon explorateur Internet)


TANA TORAJA 1/2


Nous partons donc tôt le matin, vers 7h30 pour aller dans le pays TORAJA, avec pour point de chute la ville de Rantepao vers 17h.










La route est longue et il faut bien passer le temps.




La route n’est composée que de virages pendant tout le trajet, si bien que les deux enfants sont malades.

Après avoir déposé la famille Yana dans l’hôtel le plus luxueux de la région (et il faut avouer qu’il est plutôt classe, surtout pour la région), nous allons au Wisma Maria, beaucoup plus modeste, mais largement suffisant pour nous.







Nous sommes assaillis par des guides qui veulent nous faire découvrir les cérémonies funéraires. Nous refusons et préférons nous débrouiller par nous même.

Nous nous baladons dans le centre de Rantepao et cherchons à louer un scooter pour le lendemain.

Le lendemain matin, nous nous levons tôt pour profiter au maximum de notre journée. Les premiers rayons de lumières et la brume matinale épousent délicatement les rizières, nichées au creux des vallées.

Au loin, nous apercevons les premières maisons traditionnelles, dont les toits ressemblent à des coques de bateaux.

La légende raconte que des vietnamiens ont immigré sur le Sulawesi par bateau, et ont utilisé leur engin de navigation en guise d'habitation. Elles sont belles, ces maisons !






Il se dégage de ces villages une atmosphère déjà mystérieuse, qui en dit long sur la suite...

Nous passons la journée avec notre scooter et nos casques ridicules à traverser des villages et des rizières en terrasse vallonnées.

Il est plutôt simple de se balader de manière indépendante, dans les environs.

Nous sommes munis du guide du routard et du scooter car les distances sont longues et nous avons peu de temps ainsi qu’une grande envie d’en découvrir un maximum.

Après les cérémonies funéraires, les corps des morts sont enterrés dans des tombeaux construits à leur effigie, ou bien poses au creux de gros rochers.



Londa




Lemo







Et lorsqu'il s'agit d'un enfant qui n'a pas encore de dents, celui-ci est "enterré" dans le tronc d'un arbre...










Parfois les os sont déterrés et enfermés dans des coffres en bois, qui sont accrochés à des falaises.





Notre approche de l'inhumation et de la mort est bien loin de la leur...

Nous passons le reste de notre journée à visiter des villages où toutes les maisons disposent de ce toit en forme de coque de bateau.

Certaines familles en construisent des plus petites pour y entreposer leur récolte de riz.


Paysage Londa







Nous deux sur le scooter avec nos magnifiques casques












Les maisons Toraja ont sur leur façade, un certain nombre de cornes de buffles, symbole de richesse.

Ce sont les buffles sacrifiés pour les funérailles d’un des membres de la famille








Des enfants devant une boutique locale




Nous deux sur le scooter




Les rizières







Des enfants nous font le plein d’essence sur le bord de la route




Un buffle dans les rizières




Les rizières sur la montagne







Nous deux lors d’une pause après un accident entre buissons épineux et poules débiles, ce sont les jambes de mapuce qui s’en souviennent !




Un village dans la montagne




Mapuce avec son casque, l'est pas mimi?




Un caveau avec les effigies des défunts




Redescente de la montagne par des chemins caillouteux très peu praticables
















Nous passons près du village de Battutumonga, par des routes sillonnant la montagne et surplombant une vallée magnifique.

En dessous de nous, s'étendent des kilomètres de rizières en terrasse, d'ou émergent parfois des gros rochers volcaniques.

L'image est incroyable. Sublime. Inoubliable.














Par contre nous avons perdu du temps à chercher une cérémonie funéraire, suite à de mauvaises indications, parfois même volontairement fausses, de façon à nous obliger à accepter les services d'un guide.

Les cérémonies sont une tradition fortement ancrée dans les familles de la région.

Nous louerons les services de John, guide très sympa, et nous ne regrettons vraiment pas car c’est vraiment impossible sans.

Nous nous couchons donc tôt pour se lever le lendemain vers 5h30.




Selamat datang



Kucing kucing




.________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
avatar
chat
Admin

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 36
Localisation : Bucarest
Date d'inscription : 28/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lesroumains.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum